logo

K-Djey, compositeur de formation

De même que le Disc-Jockey (DJ), compose, à partir de morceaux existants, l'ambiance d'une soirée en fonction de son public, K-Djey  (Knowledge-Jockey) délivre des contenus de formation à distance adaptés aux objectifs de l'utilisateur, à ses connaissances, à ses contraintes (temps disponible, budget), au matériel qu'il utilise (ordinateur, PDA, smartphone) etc. 

K-Djey est un moteur, une brique logicielle qui peut servir de base à un système de formation ou s'intégrer dans une plate-forme existante.

Parce qu'il travaille à partir d'objectifs de formation, de scénarios pédagogiques et d'objets pédagogiques, K-Djey peut composer à la demande LA formation qui convient à l'apprenant, en utilisant des ressources existantes ou réalisées spécifiquement .

On dispose ainsi d'un système qui allie  souplesse et richesse des contenus,  sans nécessiter de coûteux développements.

K-Djey est développé avec le soutien du réseau riam (appel à projet 2006, projets retenus par le CNC)

Présentation technique

Le moteur K-Djey utilise plusieurs sources de données, en particulier des ontologies. 

Une ontologie modélise un ensemble de connaissances dans un domaine donné. C'est un ensemble de concepts organisés dans un graphe dont les relations peuvent être :
- des relations sémantiques ;
- des relations de composition et d'héritage (au sens objet).

(D'après la définition donnée dans Wikipédia)

 

K-Djey utilise entre-autre:

  • une ontologie du domaine enseigné, décrivant les différentes notions à enseigner et les relations qu'elles ont entre elles ;

  • une ontologie de la pédagogie du domaine à enseign, associant objectifs et notions élémentaires et décrivant les relations entre les objectifs (objectifs généraux, objectifs spécifiques, pré-requis) ;

  • une base de données d'objets pédagogiques. Un objet pédagogique est une ressource disponible sur internet (pas forcément développée spécifiquement pour la formation) décrite à l'aide de méta-données : auteur, durée, nature pédagogique(exposé, exercice, ...), nature technique (texte, vidéo, son, ...), objectifs concernés, etc. L'utilisation d'ontologies permet d'indexer les ressources avec un vocabulaire commun et en « économisant » les descripteurs puisque les relations présentes dans l'ontologie permettent à K-Djey de faire des déductions.

schema

Exemple d'utilisation

Pour valider le système, le moteur K-Djey a été utilisé pour réaliser une formation au français : le Français en direct.

L'ontologie du domaine contient les concepts de la langue:

  • grammaire : noms, adjectifs, modèles de conjugaison des verbes, etc
  • phonétique
  • vocabulaire : mots fréquents, mots classés par thème, etc

L'ontologie du domaine à enseigner contient les objectifs à atteindre (compatibles avec les travaux du Cadre européen commun de référence pour l’apprentissage et l’enseignement des langues), les relations de pré-requis entre les objectifs ainsi que la description de chaque objectif de plus bas niveau à l'aide de "phrases" utilisant l'ontologie du domaine.

Le principe de "phrases" est utilisé également pour indexer les ressources multimédias utilisées. Par exemple, pour indiquer qu'une ressource utilise le verbe discuter au présent de l'indicatif, l'indexation consiste à saisir la phrase :
discuter est_conjugué présent indicatif
Comme K-Djey sait que le verbe discuter se conjugue sur le modèle de chanter, il peut faire le lien entre cette ressource et  un objectif qui consisterait à savoir conjuguer au présent de l'indicatif un verbe du modèle chanter
De plus, comme tous les éléments affichés à l'utilisateur sont calculés par K-Djey, cette indexation suffit à faire apparaître la ressource là où elle est pertinente ce qui rend le système facilement évolutif..

Le moteur K-Djey a été intégré dans une interface qui guide l'apprenant dans son parcours de formation. K-Djey affiche un sommaire calculé en fonction des ontologies et des actions de l'apprenant :

  • un + vert devant un objectif indique à l'apprenant qu'il a tous les pré-requis nécessaires pour accéder à l'objectif
  • un + vert et rouge lui indique qu'il a certains pré-requis mais pas tous
  • un - rouge lui indique que l'objectif est pour l'instant inaccessible

Au fur et à mesure de sa progression, l'apprenant voit évoluer ces indicateurs ainsi que son pourcentage d'avancement.

le français en direct